Formation pour devenir buraliste

Développez vos compétences.

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse.

Quelles études pour devenir buraliste ? 

Aucun diplôme précis n’est requis pour devenir buraliste. Toutefois, pour être embauché plus facilement, une formation comme le CAP employé de vente, avec une option D concernant la spécialisation dans la vente de produits de librairie, papeterie, presse, s’avère très utile. En effet, il est toujours plus judicieux de mettre les pieds dans le monde professionnel en ayant quelques connaissances du secteur que l’on souhaite intégrer. Ainsi, vous aurez une longueur d’avance et vous pourrez vous démarquer des autres candidats.  

Le CAP employé de vente est accessible après la classe de troisième. Il faut être âgé de 16 ans minimum pour pouvoir s’y inscrire. Dans un lycée professionnel ou au sein d’un CFA, vous assisterez, pendant deux ans, à des cours de gestion, négociation, économie, mais aussi à des enseignements sur la pratique de la vente, la valorisation d’un espace commercial, etc.  

Quelle formation continue pour devenir buraliste ? 

Même si le métier de buraliste ne requiert aucune formation en particulier, tous ceux qui prétendent à ce métier vont devoir suivre une formation professionnelle de 3 à 4 jours qui intervient avant la prise de fonction. Ce premier stage s’intitule “Nouveaux Buralistes” et il aborde les aspects concrets et quotidiens de la fonction de la buraliste. Par la suite, une formation continue intitulée “Renouvellement du Contrat de Gérance” aura lieu tous les 3 ans, pour que le professionnel maîtrise toutes les évolutions du métier et traite du renouvellement du contrat de gérance par l’État. Ces formations sont dispensées par des organismes agréés par le ministère de l’Économie et des Finances, comme la Maison des buralistes, par exemple.  

Notez que ces formations sont à la charge des candidats. Vous avez la possibilité de demander le remboursement du coût de votre formation par l’organisme AGEFICE dans le cadre du financement des formations légalement imposées, ou bien d’avoir recours à Pôle Emploi pour la financer. 

Formation pour: Nouveau métier.


Publié

dans

par

Étiquettes :